• cindy6880

L'alimentation en automne - partie 1


Lorsqu’on me parle de l’automne, mon cœur fait boum !, et mes yeux pétillent.

Indéniablement, c’est ma saison préférée. Est-ce parceque je suis née en octobre ? Peut-être, mais pas que…


Dans mon corps, dans mon cœur, l’automne rime avec chasse aux champignons, soupe à la courge, chocolat chaud… couleurs flamboyantes, douce lumière, lecture sous le plaid…


Je revois encore ma maman préparer de bonnes tartes aux pommes, et mon papa revenir d’une balade en forêt, le panier rempli de champignons justement!


Vous l’aurez compris, cette saison tient une place toute particulière dans mon cœur, et je suis donc heureuse de débuter cette série d’articles sur l’alimentation au fil des saisons, par celle-ci.


Mais avant de parler alimentation, regardons tout d’abord de plus près ce qu’il se passe chez Dame Nature. Et laissons-nous imprégner par cette et belle énergie.


Les jours diminuent… Les températures et la lumière se font plus douces… Les premières fraîcheurs, et pluies arrivent… Les feuilles se parent de couleurs flamboyantes et chaudes, avant de tomber au pied des arbres.


La Nature commence gentiment à faire ses réserves d’énergie pour la prochaine saison, l’hiver. Elle se replie d’une certaine manière sur elle-même, se forme en cocon.


Après des productions généreuses en fruits et légumes, elle va petit à petit se délester des surplus, de ce qu'elle n'a plus besoin (ou plutôt si, mais ailleurs), afin de préserver son énergie.

Les fruits, et les feuilles vont tomber, et vont venir recouvrir le sol d’un épais duvet.

Duvet qui le protégera en partie du gel, mais surtout, qui va progressivement se dégrader, pour venir nourrir le terrain, et donc, les racines.


Rien ne se perd, tout se réutilise chez elle. Elle se garantit ainsi de se protéger des frimas de l’hiver, et d’avoir ensuite l’énergie nécessaire pour refleurir au printemps suivant.

Et comme toujours, elle en fait profiter ces habitants ! Mais oui, puisque nous allons consommer lesdites racines (betteraves, panais, topinambours), ainsi remplies de bons nutriments, durant l’hiver.


La Nature est bien faite, n’est-ce pas ?


Et de notre côté ?


N’oublions pas que nous faisons partie de la Nature, et il est temps pour nous profiter de cette abondance alimentaire de début d’automne. Alors, partons récolter les fruits et légumes encore gorgés du soleil de l’été. Profitons d’ailleurs de ce moment, pour faire le plein de vitamine D !

Riches de cette cueillette, il est temps ensuite de se réunir en famille dans la douce chaleur de la cuisine pour trier, récolter, découper, mettre en bocaux et stocker tous ces précieux aliments pour l’hiver. Ils seront de véritables rayons de soleil pour égayer nos plats lors des journées froides et neigeuses.


Les légumes peuvent être mis en bocaux, en pickles, ou devenir des légumes lacto-fermentés.

Les fruits peuvent être congelés.

Les herbes aromatiques peuvent être séchées à l’air, ou à basse température pour être ensuite parsemées sur vos plats, consommées en tisane, ou servir de base pour des teintures ou autre…


Il existe mille et une façons de préparer et conserver ces belles récoltes. A vous de les découvrir, de les tester… Prenez une recette pour la base, puis laissez-vous porter, par la douce bise d’automne de l’inspiration, de la créativité…


Et pourquoi ne pas terminer par une bonne tarte aux pommes, accompagné d’une tisane, que vous consommerez, chaudement installés sous un plaid...?